Dans un match beaucoup plus disputé que ne laisse penser le score, BEST TRAINING FC s’est qualifié pour la phase de groupe de CNFE, en domptant l’US METRO (5-2) sur ses terres, grâce à un réalisme clinique et son attaque de feu.

La team du 5 janvier…

Pour un match de reprise, on a eu droit à une rencontre très plaisante, d’une très grande intensité, avec beaucoup de duels et une pluie de buts, entre 2 équipes armées pour faire autre chose que de la figuration en phase de poule.

A ce jeu là, les camboriciens sont mieux rentrés dans la rencontre en ouvrant le score à la 3ème minute par l’inusable Stéphane ROBINET, suite à un débordement de Julien Vatinet, dans une forme éblouissante et un judicieux relais de Camille Tran, bien présent sur le renvoi de la défense de Métro. Cueillis à froid, les hommes du Président Oliveau vont mettre le pied sur le ballon et vont dominer pendant 20 minutes, sans se montrer suffisamment précis dans le dernier geste, pour inquiéter le portier des Bleus.

La joie des 2 premiers buteurs

C’est dans ce temps fort que Damien CORSO va les punir une seconde fois, sur un vicieux coup franc, sur lequel le mur de Métro n’est pas exempt de tout reproche (provoquant le courroux de Steph Gallien, le portier des rouges). 2-0 au bout de 25 minutes. La Locomotive BEST TRAINING semble lancée sur de bons rails mais va subir la réduction du score, sur une grossière erreur de la défense des bleus : Djamel BAZIZI, seul face aux buts, n’a aucun mal à glisser le ballon hors de portée d’Arnaud Gibert, impuissant. 1-2, on joue la 35ème minute et Métro reprend confiance. On se dit côté BEST TRAINING qu’il faut atteindre la mi-temps sur ce score ou pourquoi pas enfoncer un peu plus le clou : sur une incursion sur le côté droit de la surface, Sylvain CHABAUD, voulant s’emmener le ballon de la tête, reçoit le pied d’un défenseur de Métro dans le visage, ce dernier voulant dégager le ballon : PENALTY sifflé par l’arbitre central, transformé avec sang-froid par Anthony LOIR. 3-1 à la mi-temps pour Chambourcy.

La seconde mi-temps repart sur les mêmes bases : Métro garde le ballon, mais BEST TRAINING est à l’affût d’un contre qui scellerait le sort du match. On sent quand même de la fatigue dans les 2 camps, moins d’intensité et coach Pat, voulant réveiller ses troupes effectue ses 3 changements en 10 minutes : sortie de Guillaume CHABROULIN, auteur d’un excellent match de reprise puis de Jeremy VINCENT et enfin du 1er buteur Steph ROBINET.

Coaching gagnant car, sur un débordement d’Antho LOIR, Kemokho SYLLA, le suppléant de Steph, claque le 4ème but d’un plat du pied au premier poteau, sur son premier ballon ! 4-1 à la 65ème minute. La messe semble dite !

C’était sans compter un coupable relâchement de la défense des bleus : dans la foulée du 4ème but, Métro revient sur un corner : l’attaquant de Métro catapulte le ballon dans les filets d’Arnaud, abandonné sur ce coup. 4-2. Métro reprend espoir et c’est Anthony LOIR qui va l’éteindre définitivement : suite à une faute qu’il a lui-même provoquée, il marque le 5ème but sur un coup franc d’ANTHOlogie à 25 mètres, légèrement côté gauche, qui vient crucifier Stéphane GALLIEN, la balle se logeant dans la lucarne côté fermé. 5-2.

La magie du football

Victoire de BEST TRAINING face à une belle équipe de Métro, qui aura payé cash ses errements défensifs.

Place au tirage au sort, jeudi 10 Janvier au siège de la FFF.