Sur son nuage après son incroyable doublé, BEST TRAINING FC, en pleine décompression, a cédé face à AEROPORT CDG à la Courneuve (1-4).

La der de la saison

Un temps caniculaire, plus propice à se rafraîchir au bord de l’eau, le week-end de l’Ascension, des absents, des blessés, des joueurs mentalement restés à Rouen,… Face à un adversaire jouant sa vie, la marche était trop haute pour nos champions, harassés par cette saison historique.

Pourtant, le début de match était camboricien : très à l’aise techniquement, ils tenaient le ballon et s’approchaient fréquemment des buts adverses, sans pour autant apporter un véritable danger pour la défense locale.

Mais, à la 20ème minute, une erreur de relance offrira un ballon de but que convertira Aéroport, tout heureux de pouvoir offrir le score : 1-0.

On imagine le champion vexé, mais il va, quasiment dans la foulée, encaisser un second but : un ballon perdu, un débordement côté gauche, un centre qui sera conclu d’une magnifique reprise de volée acrobatique, par le très remuant avant-centre de CDG : 2-0.

Compliqué pour BEST TRAINING FC de se relever dans ces conditions, surtout en n’ayant plus rien à jouer.

Un coup-franc obtenu juste avant la mi-temps, dans la surface suite à une passe en retrait volontaire, aurait pu permettre au leader de revenir dans le match. Mais l’artificier en chef Anthony FERAL verra sa frappe repoussée par une tête adverse.

L’occaz d’Antho

Mi-temps : 2-0

L’entrée du Capitaine Greg SAUTRON va offrir un bel allant à BEST TRAINING FC… jusqu’au moment où sur un attaque adverse, une glissade gaguesque du “Capi” va provoquer un pénalty, sa chute emmenant l’attaquant adverse à terre. Pénalty transformé, Namori DIOMANDE, le portier yvelinois est pris à contre-pied : 3-0 !

L’addition est lourde, jamais le leader n’avait été mené de la sorte cette saison.

Il parviendra toutefois à sauver “l’honneur” grâce à Greg SAUTRON, passé en pointe, auteur d’un but superbe : enchaînement contrôle-petit lob qui laissera le gardien de CDG sans réaction. 3-1

Mais il était dit que cette journée ne serait pas celle du leader : alors qu’il poussait pour revenir à 3-2, il subira un énième contre qui sera facilement conclu par les locaux. 4-1, ce sera le score final.

Une fausse note pour terminer cette formidable saison, qui ne ternira en rien l’immense image laissée tout au long de ce cru 2019.

QUEL CLUB !